LE SPECTACLE DAYDREAM – CREATION 2018

CREATION DECEMBRE 2018

Ce spectacle nous permettra d’affirmer un nouveau langage artistique pour la compagnie alliant au plateau la photographie, le son, le travail documentaire et le théâtre.

Immergé au centre d’un dispositif circulaire , le public sera plongé au coeur de la parole réelle des 25-30 ans, entouré par une vingtaine de portraits photographiques de grande taille. Par le biais d’autant de systèmes de diffusion sonore, ceux-ci se mettront à parler, se répondre, s’entendre, s’opposer parfois et raconteront le rapport de cette génération au travail.

Fond site

Pourquoi le thème du travail ?  En 2017, outre le terrorisme, la question du travail est la première préoccupation des français. Graal véritable pour les uns, source de souffrance pour les autres, facteur d’inclusion comme d’exclusion sociale, l’accès à un emploi pour les jeunes est une obsession qui concerne toutes les classes sociales.

Le travail déchaîne les passions, à un moment où il devient une denrée rare. On  organise des contrôles des chômeurs, de nouvelles pratiques managériales font débat, le nombre d’indépendants explose, les nouvelles technologies révolutionnent pendant que la désindustrialisation fait des ravages. C’est également le travail ou l’absence de travail qui cristallise les autres pans de la vie quotidienne : famille, perspectives, habitat, mobilité, rapport aux autres…

Dans cette société complexifiée qui mute à cent à l’heure, la génération des 25-30 ans est accusée d’oisiveté, de fuir l’effort, d’être indisciplinée, instable, créative… : les clichés s’empilent. C’est oublier qu’il s’agit d’une génération protéiforme, aux contours flous, aux pratiques et aux modes de vie divers. Il n’existe pas une jeunesse, mais une multitude de parcours qu’il s’agit de comprendre et d’entendre.

La compagnie propose, pendant 50 minutes, une rencontre pleine d’humanité, certes sonore et photographique, mais également théâtrale. Intégrés dans le dispositif, deux comédiens seront les guides de cette rencontre générationnelle. Nicolas Fabas, 31 ans, initiateur du projet Daydream, portera le récit au plateau des rencontres, des interviews, la genèse et le contexte personnel d’un tel projet. Pauline Schwartz, 28 ans, l’une des premières daydreameuses rencontrée et portraitée, racontera le pourquoi de sa place au milieu des portraits, et sa volonté de porter la parole d’une jeunesse morcelée.

Ces témoignages, voués à tenir la main du spectateur tout au long de l’expérience, toucheront tantôt à la narration, tantôt au questionnement personnel, sans compter l’apport de textes sociologiques, littéraires, articles, témoignages, ou encore d’extraits de films.

TELECHARGER DOSSIER

 

Idée Originale
Conception
Enregistrements et Mixage
Nicolas Fabas

Textes et Jeu
Nicolas Fabas
Pauline Schwartz

Régie générale
Julien Nonnon

Dispositif sonore
Xavier Buda

Scénographie
Emilie Braun
Quentin Tailly

Travail photographique
Marie-Clémence David

Production :
Compagnie Noutique

Coproduction :
Droit de Cité
Ville de Mazingarbe
(en cours)

Avec le soutien de :
Espace culturel de la Ferme Dupuich
Espace culturel d’Isbergues
L’Envol, Centre d’Art et de Transformation Sociale
Université d’Artois
Ville de Béthune
Département du Pas-de-Calais
Communauté d’agglo Béthune-Bruay Artois Lys Romane
Région Hauts-de-France
Commissariat Général à l’Egalité des Territoires
Fondation Syndex
Pôle Emploi